Rechercher

Intérieur avec vue




Je suis prêt

Tenue spéciale

Avant de rentrer 

dans la verrière 

une hôtesse avenante

m’a fait avaler

une pastille translucide


J’ai le trac

comme le peintre

devant la toile

quand il ne sait pas

où il va aller

même s’il a tout prévu

croquis et maquette 


Fauteuil lignes de fugue

Inclinaison parfaite

Ambiance verte

Tout est serein

« ..., calme et volupté »

Tout est structuré 

mais je veux m’en aller


J’ai le trac

Une si forte envie

d’aller plus haut

vers cette lune verte

qui m’a harponné 

C’était du temps 

d’avant le temps


À peine allongé 

je scrute l’horizon

j’aspire quelques lignes

de ce panorama

encore vierge

Le vert du soir

a des reflets d’ombre


J’ai le trac

Comment saisir 

capter, garder 

un tel instant ?

Magie de la vie ?

Peur de demain ?

Si le ciel savait !


Sur l’accoudoir

un clavier noir allongé 

j’appuie sur le bouton

Décollage vertical

 tout en douceur

Direction Lune Verte

« Sister je viens vers toi »


Je n’ai plus le trac

L’image est restée 

là-bas ,  en bas

chez les miens

Elle passera le temps

En attendant je navigue

comme le peintre....


« ...dans la grand-mare des ...? »




________________ Poème : Philippe Despeysses

www.facebook.com/philippe.despeysses


Peinture : Guillaume Mary

contact@guillaume-mary.com

www.guillaume-mary.com

680 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2021 by Poesia Revelada - Philippe Despeysses - Hervé Hette