Rechercher

L'alphabet à la loupe


55 élèves de deux classes de 4ème du Lycée Français Charles Lepierre de Lisbonne ont participé à un atelier d'écritures poétiques pendant l'année scolaire 2018/2019.


Raphaëlle Maquin (professeur de français), Cécile Bares (responsable du Centre de Documentation et d'Information du collège) et poesiarevelada.com ont animé cet atelier.


4 créations sur 55 ont particulièrement retenu l'attention du jury.


LE DORMEUR DE LA DUNE

Plus il demeurait discret,

Davantage il dérangeait.

Il était décalé,

Débraillé, distrait.

On le disait diabolique,

Dangereux, damné.

Le dormeur de la dune,

C’est comme ça qu’on l’appelait.


Eileen Payet



UNE HUMANITÉ AVEC UN PETIT h




LE FLAN

Dans une fantastique fête

Un funambule funeste

Flâne sans fin

Affolé par les fatalités de la réalité

Fada par des fantasmes

Fatigué de futilités

Fort funeste

Frôlant la folie

Il fonce vers l’inconnu

Faisant son fier

S’efforçant et avançant

S’affaiblissant et finalement

Mourant.


Maitê Fernandes



LE CHOCOLAT


Le chocolat me charme.

À la carotte, à la cacahuète, à la camomille ou au camembert, chacun nous conquiert !

C’est doux comme du cachemire, comme les câlins, comme les caresses ou la crème chantilly,

Mais pas comme les cactus, les crocodiles, les croassements des crapauds ou les crottes de chien.

Chacun choisit quand il veut en manger :

Quand on veut célébrer, avec du champagne,

Quand on veut chanter, contre le chagrin

Avec les caramboles ou les noix de coco aux Caraïbes

À la campagne, comme à la cité,

Dans un champ, à côté d’une capucine ou d’un coquelicot,

Quand on a un rhume de cerveau, sans chatouilles, cris ou censure,

On a toujours chance et charme, c’est sûr, en mangeant du chocolat.


Malouna Bouloy



211 vues1 commentaire

© 2020 by Poesia Revelada - Philippe Despeysses - Hervé Hette