Rechercher

Le Fantôme d’Hölderlin

Dernière mise à jour : 2 mars



Le fantôme d’Hölderlin chevauche à mes côtés

dans la vitre noire de la voiture qui fonce

à hauteur de l’épaule, à hauteur du regard

son profil de fou se dessine sur l’ombre

et par instants aux lueurs fulgurantes

de la lumière jaune sur les bandes plastifiées

le fantôme d’Hölderlin accompagne ma déroute

il ne quitte pas un instant le cadre qui le découpe

et s’enfonce avec moi au plus profond de la route

Et la nuit nous emmène comme les enfants perdus

chevauchant la monture du vieux cavalier fou

porteur d’enfants, père porteur

un profil de Dürer accompagne mes doutes

et dans la nuit épaisse où cheminent mes rêves

et m’emporte le temps

je sais à mes côtés, toujours présent, en plein silence

chevauchant sur le vent

le cavalier de la nuit, qui danse qui danse

et qui rit

--------------------------

Poème : Christophe Sims

Poème extrait du recueil Arroi & Désarrois, recueil disponible chez l’auteur

http://christophesimsecrivain.blogspot.com/

https://arinsp.wordpress.com/


Illustration : Pablo Despeysses

https://pablodespeysses.com/

104 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout