Rechercher

Regard de chaussée... Isostatiquement vôtre



Isostatiquement vôtre !


De l’autre côté de la chaussée 

j’entrevis un instant votre  regard. 

Il me parlait , un vrai regard de visite.

J’en fus impressionné telle une plaque (photographique).

Votre bouche me sembla être une bouche de goût.

Votre allure isostatique paraissait sans contrainte(s).

À coup sûr nous pouvions expérimenter ensemble 

le principe fondamental de la dynamique (des flux).

Il ne nous restait plus qu’à traverser la chaussée 

et qui sait ensuite à soulever le couvercle...


Photo : Cecile Andriot - cecilandriot@gmail.com

Texte : Philippe Despeysses

53 vues

© 2020 by Poesia Revelada - Philippe Despeysses - Hervé Hette