Rechercher

Un désir de silence



Un désir de silence


Rien ne s’oublie pourtant de notre imaginaire

Les vieux mots de patois blottis dans le creux des pierres,

N’ont pas pris le temps d’aller au cimetière

Et leurs pages dormiront à jamais sans désir.


Un désir de silence se blottit dans les pierres

Incrustées de la nuit une poignée d’étoiles

Sous l’œil bleu de la lune aux racines de terre,

Nul ne sait le chagrin enfoui dans la poussière.


Nul ne sait la douleur du silence et la pierre,

Qui suspend son instant à toute éternité

Sur le fil blanc du vent où se bercent les cris

Des oiseaux sans enfance et des âmes absentes.


Un désir de silence accompagne les hauteurs

De Livron le vieux bourg, l’aube est sans paroles

Des fantômes de vie dans leur mort souveraine

Rôdent sans sommeil dans le souffle du Temps.





Poème et tableaux : Nelly Chamard

chamard.nelly@orange.fr

0 vue

© 2020 by Poesia Revelada - Philippe Despeysses - Hervé Hette