Rechercher

Le Taje vous offre un poème


6 janvier 20??, un poème trouvé dans une bouteille sur une des plages du Taje (Ponto dos Corvos) en face de Lisbonne.






Papa,


La vie na plus jamais été la même.


Je n'ai plus jamais été la même.


Il semble que l'univers s'est fourvoyé


Il paraît que j'ai rompu le cordon ombilical qui me liait

à tout ce qui m'entoure


Je ne vous vois plus depuis sept ans


Il paraît que c'était à la fois hier ou il y a toute une vie.


S'il y avait une chose dont j'étais fière c'était d´être votre fille.


C'était mon meilleur statut.


J'écrirais des heures sans arrêt, sur des pages interminables, sur moi, mes enfants, sur

maman, sur notre famille, qui s'est brutalement écroulée. Nous sommes tous morts ce

jour-là.


J'envoie ces mots à votre mer, une mer de marin, je cherche la force de( ?) tout pour

arriver à tous et de partout. Pour m´occuper de tous. Mais j´ai besoin que quelqu´un

s'occupe de moi, de temps en temps.


Vous serez toujours mon phare et tous mes points cardinaux.


Aujourd'hui, le jour de la fête des rois, ce serait une grande journée, vous fêteriez en

fanfare vos 86 ans.


Joyeux anniversaire papa.


Que l'univers se connecte avec moi.


Avec tout l'amour.


____________

Traduction du poème en français par Fernando Couto e Santos

www.facebook.com/fernando.coutoesantos

http://laplumedissidente.blogspot.com/

269 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout