top of page
Rechercher

Un jour la lumière brisée du soleil



un jour la lumière brisée du soleil à la cime des vagues

sera l’encre de mes vers sur l'étendue chorale de la mer

et le vent qui érige la dune sur la vaste rive gasconne

me prêtera sa main pour écrire sur les murs que le sable abandonne


et le poème ainsi posé attendra sur un coin de page

que tu reviennes le chanter et le rendes à la plage

à l'heure où le soleil se pose caressant les espaces et les choses

tout sera prêt pour la chanson, le piano et la brise et les roses


et moi qui n'ai jamais su vivre de ces blés qui sont l'or de la plaine

j’effeuillerai auprès de toi tant de pages de la vie que tu aimes


entre les murs de cet enclos ombragé de buis centenaires

à l'ombre de tes rêves sur l'étendue dorée de la plaine


_____________________

Carte et poème : Anthony Despaslins




750 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Je découvre ce matin un cartographe original Anthony Despaslins. Il dit aimer le 1/50 000e. Le résultat est magistral. Et ses cartes imaginaires sont dans la tradition des premiers dessinateurs de la Renaissance qui, sur les grandes routes maritimes, inventaient des îles et leur donnaient des noms de pierres précieuses pour attirer les marins et leur faire croire que "l'or poussait comme les carottes"

Thierry Quintrie Lamothe

Like
bottom of page