Rechercher

Au bord du monde



Quand les brumes de tes pas fouleront l’horizon;


Ton souffle au bord du monde et ton chant suspendu;


L’absence sera calme et le repos ténu;


Tes pas d’abord alerte s’immobiliseront;


La danse sera lente, te prendra au dedans;


Pleine de sa lourdeur, mais souple, certaine et vraie;


La danse sera lente, lente et vraie. Ton geste ? Léger;


Ton souffle au bord du monde, tes cheveux dans le vent.




__________________________________


Texte et photos : Marine Langlois Marine Langlois Art galerie | marine.langlois66@gmail.com

461 vues2 commentaires

© 2020 by Poesia Revelada - Philippe Despeysses - Hervé Hette