Rechercher

L’INCOMPRIS



Dans le café Brasileira

Entre les cigarillos bavards

L’air est chargé de Bacalhau

De Caldo verde du jour


Relents d’un film noir

Un homme se remet un manuscrit à lui même


Le regard suspect et arrondi

Son feutre gris déjà immortel

Sa mine cireuse de fonctionnaire

Ne trahit en rien sa couverture


Personne ne fait attention à lui


Perdu dans une triste mosaïque

Il converse avec une chaise vide

Tantôt surpris, tantôt dédaigneux

Indifférent au défilé des jambes des Portugaises


Une tendresse inaccessible à son complet trois-pièces


Il se contente d’empiler ses impressions

Des poèmes mystiques

Des horoscopes drolatiques

Des portraits-robots sans suite


Le tout bien empaqueté dans une grande malle


Il rêve d’être compris mais y renonce aussitôt

Seule la mort lui ouvrira les portes de la multitude


Tour à tour Alberto Caeiro

Ricardo Reis

Álvaro de Campos

Bernardo Soares


Il deviendra même une statue

La chaise libre en face de lui

A présent toujours occupée


S’y croisent et s’y décroisent

Les jambes des femmes du monde entier


____________

Poème de Grégory Rateau - https://www.facebook.com/gregory.rateau.5


Peinture : Almada Negreiros, Retrato de Fernando Pessoa, 1954, óleo sobre tela, 201 x 201 cm


____________

Grégory RATEAU est un écrivain et poète français de 36 ans. Il contribue à des sites et des revues en France et à l’étranger (Recours au poème, Cavale, La page blanche, Remue.net, Lettres Capitales…).


Il a débuté comme réalisateur et scénariste (parrainé par le cinéaste Benoît Jacquot) puis a enseigné le cinéma et a animé un ciné-club dans les cinémas du 5ème et 6ème arrondissement de Paris.


Après de nombreux voyages et plusieurs années d'errance en Irlande, au Liban puis au Népal, il vit aujourd'hui entre Paris et Bucarest où il est le rédacteur en chef d'un média d'informations en ligne et chroniqueur radio à la RRI. Il anime également des débats lors de festivals pour le réalisateur roumain primé à Cannes, Cristian Mungiu.


"Hors-piste en Roumanie, récit du promeneur" inspiré par la pensée rousseauiste est sa première tentative littéraire sélectionnée pour le prix Pierre Loti 2017 qui récompense chaque année le meilleur récit de voyage.


Son premier roman, "Noir de soleil" aux Éditions Maurice Nadeau - Les Lettres Nouvelles, raconte l'histoire de deux amants maudits en quête de lumière, plongés au cœur d'un conflit armé à Tripoli au Liban. Le roman a été sélectionné au Prix France/Liban 2020 du journal l'Orient le Jour.


644 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout