top of page
Rechercher

Port Sainte Marie La Mer



Port Sainte Marie La Mer


Une lumière jaune balaie le chenal.

Dans le port englouti par le sable ne reste qu’un bateau

ancré à un ponton provisoire.


Le marin seul n’entend plus rien,

Au loin le sourd fracas des vagues

Couvert par les coups d’une drague

Et puis plus rien.


Soudain un éclair qui le guide,

Il court vers elle, la caresse,

La respire, les mains se pressent,

Est-ce un fantôme au bord du vide ?


Un cri de mouette, un vent léger sur le chemin,

Le souffle de la mer dans le creux de sa main,

Trois heures du matin le ciel encore sombre


Et dans l’instant, il s’aperçoit

Que le corps tiède laisse une ombre.

Rien. Plus personne près de soi.





____________________________


Texte : ©Thierry Quintrie Lamothe

Mai 2023

-----

Photos : ©Pascal Cambrillat 27, chemin du Tolier 26460 Bezaudun / Bîne pascal.cambrillat@yahoo.fr


985 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page