Rechercher

Vive les chaises libres !



« Un jour, un jour, c’est sûr

       Reviendra le jour pur

L’immense jour d’avant le temps » (Claude Nougaro)

La chaise furibonde

Se lèvera vagabonde

Armée d’envies jusqu’aux dents


« Un jour, un jour, c’est sûr... »

Toi passant coupera bien sûr 

       ce fil qui la retient

La chaise folichonne 

Partira pour d’autres zones

Là où siègent des gens de bien


Car les chaises de la rue

n’aiment pas rester nues

Elles veulent la chaleur des corps

Sentir le vélin des fessiers

les galbes et les déhanchés 

Surtout être plus que bouts de décor


Et puis quelle honte, quelle tâche

que celui, que celle qui les attache

Qu’elles se lèvent sans faiblir

direction là où ça vibre

À elles alors de nous choisir

Vivent les Chaises (enfin) Libres


_______________

Poème : Felipe de la Garnacha

Photographie : Trebor M.

0 vue

© 2020 by Poesia Revelada - Philippe Despeysses - Hervé Hette